L'Opcommerce

L’opérateur de compétences des branches et des entreprises du commerce

Avec le Forco le 04 avril 2019

La loi « Avenir professionnel » du 5 septembre 2018 a modifié en profondeur le paysage de la formation professionnelle, tant en ce qui concerne les dispositifs de formation que le rôle et les missions des acteurs. Les 20 Organismes paritaires collecteurs agréés (OPCA), qui existaient jusqu’au 31 décembre 2018, laissent place à 11 Opérateurs de compétences, dont l’Opcommerce, à compter du 1er avril 2019 (Arrêté du 29 mars 2019 portant agrément de l’opérateur de compétences du commerce).

Aujourd’hui, l’Opcommerce est donc le partenaire emploi-formation-alternance de 19 branches professionnelles du commerce (voir ci-dessous), parmi lesquelles 13 étaient précédemment adhérentes au Forco. Cela représente près de 90 000 entreprises et 1,7 million de salariés.

Cohérence « métier »

Constitué dans une logique de cohérence « métier », l’Opcommerce est né de la volonté des représentants des employeurs et des salariés du commerce de se doter d’un outil « pour contribuer à la mise en œuvre des politiques d’alternance et de formation professionnelle de la filière ».

L’Opcommerce a, en effet, été créé par l’accord national professionnel 11 décembre 2018 relatif à l’opérateur de compétences du commerce. En partant d’un constat : « le commerce connaît depuis ces 10 dernières années de profonds changements structurels : la digitalisation tient désormais une place centrale, tant dans les comportements des clients (…) que dans les processus de production de services (…) »

S’adapter aux évolutions

« Constantes et durables, ces mutations ne se limitent pas à l’acquisition de nouveaux outils et de nouvelles technologies. Elles remettent en question les organisations du travail, les contenus des métiers, les compétences des salariés et non-salariés, les pratiques managériales et les mobilités professionnelles ».

A travers la création de l’Opcommerce, les représentants des employeurs et des salariés du commerce ont ainsi souhaité réaffirmer « l’importance de la formation professionnelle et de l’alternance qui permettent de développer les connaissances et les compétences, de renforcer les qualifications, de s’adapter aux évolutions des métiers, de renforcer la compétitivité des entreprises dans un environnement économique changeant ».

Election et cadrage de l’activité

Le premier Conseil d’administration de l’Opcommerce aura lieu le 19 avril prochain. A l’occasion de cette réunion d’installation, le programme de travail s’articulera autour de 3 grands thèmes :

1/ L’élection du Bureau de l’Opcommerce

2/ La mise en place des Sections paritaires professionnelles (SPP)

3/ Le cadrage de l’activité 2019 sur le nouveau périmètre des 19 branches professionnelles

Priorité à l’alternance

Côté accompagnement des entreprises, les Délégations régionales de l’Opcommerce, présentes sur l’ensemble du territoire métropolitain, sont d’ores et déjà à pied d’œuvre pour assurer un service de proximité aux entreprises du commerce, en particulier aux TPE/PME.

Si l’appropriation des nouveaux dispositifs de formation issus de la loi Avenir professionnel (Pro-A, plan de développement des compétences, nouvelle définition de l’action de formation…) reste d’actualité, le développement de l’alternance (contrats de professionnalisation et d’apprentissage) constitue le sujet prioritaire pour les mois à venir, tant dans l’accompagnement des entreprises que des branches professionnelles.

Les 19 branches professionnelles adhérentes à l’Opcommerce 

- Bricolage

- Commerce à distance

- Commerce à prédominance alimentaire (détail et gros)

- Commerce de détail de l’horlogerie-bijouterie

- Commerce de détail des fruits et légumes, épicerie et produits laitiers

- Commerce des articles de sport et équipements de loisirs

- Commerce succursaliste de la chaussure

- Commerce succursaliste de l’habillement

- Commerces de Détail Non Alimentaires

- Commerces et services de l’audiovisuel, de l’électronique et de l’équipement ménager

- Coopératives de consommateurs

- Entreprises de la distribution en chaussures, jouets, textiles et mercerie

- Grands magasins et Magasins populaires

- Import-Export

- Jardineries et graineteries

-  Négoce de l’ameublement

- Optique-lunetterie de détail

- Papeterie et fournitures informatiques

- Professions de la photographie

En savoir +

> Télécharger l’arrêté d’agrément du 29 mars 2019

> Contactez votre Délégation régionale l’Opcommerce

 

L'Opcommerce est sur Twitter, retrouvez nos infos, nos actus et bien plus encore...

Suivez-nous sur Twitter