Réforme - Episode 4

La négociation d’un nouvel ANI débutera réellement en janvier 2018

Avec le Forco le 14 décembre 2017

CIF/CPF, CEP, certifications, qualité, prospective emploi-formation et alternance : tels étaient les thèmes abordés au cours des trois premières séances de négociation. Elles ont permis aux partenaires sociaux de s’exprimer sur les grands axes de la futur réforme et de se mettre d’accord sur une méthode de travail. Objectif ? Aboutir à la signature d’un nouvel Accord national interprofessionnel (ANI) le 16 février 2018.
 

Le 20 décembre prochain, les partenaires sociaux se retrouveront pour élaborer l’architecture d’un projet d’Accord national interprofessionnel (ANI). Sur la base de cette esquisse, les négociations pourront alors commencer lors de la première réunion de l’année 2018, prévue début janvier.

Au-delà de la méthode, les trois premières réunions paritaires ont permis aux représentants des employeurs et des salariés d’exprimer leurs attentes et leurs ambitions sur six thèmes majeurs.

 

CIF/CPF. Le rapprochement (plus que la fusion) du Congé individuel de formation et du Compte personnel de formation n’est pas un sujet tabou, à condition que les formations longues permettant des reconversions soient préservées. On s’orienterait ainsi vers un CPF à plusieurs niveaux. Par contre, la monétarisation du CPF n’est pas du goût des partenaires sociaux, qui lui préfèrent l’heure comme unité de mesure et d’alimentation.

 

CEP. Les partenaires sociaux plaident pour un renforcement des services offerts à travers le Conseil en évolution professionnelle, qui passerait donc par l’allocation de moyens financiers dédiés. Les prestations d’accompagnement doivent se concevoir au plus près des individus, donc dans une logique de proximité territoriale.

 

Certifications professionnelles. Si le système des listes de certification éligibles au CPF ne suscite guère l’enthousiasme des partenaires sociaux, aucune nouvelle piste n’est encore proposée.

 

Qualité. La création d’une agence nationale indépendante d’évaluation de la qualité est loin de faire l’unanimité.

 

Prospective. Optimiser la relation emploi-formation et la relation branches-territoire : tel est le défi pour les Observatoires prospectifs des métiers et des qualifications. Le constat est partagé, mais les solutions sont encore à élaborer.

 

Alternance. La difficulté de reformer l’alternance est pointée du doigt dans la mesure où une concertation, associant notamment l’Etat et les Conseils régionaux, est en cours sur la réforme de l’apprentissage. Une réunion quadripartite Etat, Régions, partenaires sociaux est évoquée courant janvier pour mettre en commun certains sujets, comme le financement de l’alternance, la qualité, l’accompagnement…

 

le Forco est sur Twitter, retrouvez nos infos, nos actus et bien plus encore...

Suivez-nous sur Twitter