Observatoire prospectif du commerce Accès ForcoNet

Présentation de l’Observatoire

A la demande des branches du commerce, l’Observatoire met à la disposition du grand public un ensemble de ressources et d'informations sur l’emploi et la formation dans le commerce de détail.
Depuis 1996, le Forco héberge l’observatoire des métiers et qualifications du commerce, qui depuis maintenant une douzaine d’années développe des outils et des études pour les branches du commerce.

Les 13 branches du commerce ont désigné L'Observatoire prospectif du commerce de l'OPCA FORCO comme observatoire de branche.

  • Bricolage
  • Commerce à prédominance alimentaire (détail et gros)
  • Commerce de détail de l’horlogerie-bijouterie
  • Commerce des articles de sport et équipements de loisirs
  • Commerce succursaliste de la chaussure
  • Commerce succursaliste de l’habillement
  • Commerces de Détail Non Alimentaires
  • Grands magasins et Magasins populaires
  • Horlogerie commerce de gros
  • Import-Export
  • Optique-lunetterie de détail
  • Professions de la photographie
  • Vente à distance

Les chiffres Clés

  • 42 000 entreprises
  • 80% de TPE de moins de 10 salariés
  • Un million de salariés

L'Observatoire a pour mission, au plan national et territorial :

  • de réaliser un état des lieux (économique, social, métiers exercés, qualifications, offre de formation…)
  • d’assurer une veille prospective sur l’évolution des métiers, qualifications, compétences et détecter les métiers émergents
  • de contribuer à adapter l’offre de formation aux besoins en compétences, favoriser l’adaptation de l’offre de certification
  • d’aider les salariés à s’orienter et construire un parcours professionnel (informations sur les dispositifs de formation…)

L’accord national interprofessionnel du 5/12/2003 sur la formation professionnelle a permis aux partenaires sociaux d’affirmer leur volonté d’entrer dans une dynamique prospective des emplois, des métiers et des qualifications pour accompagner les politiques formation des branches professionnelles. La loi du 4/05/2004 reprend cet accord et rend obligatoire la création d’un observatoire prospectif pour chaque branche. Ces observatoires peuvent déléguer à l’OPCA – organisme paritaire collecteur agréé – tout ou partie de leurs missions.